Nouveau: Application Android pour ce site.
Ingredient

Lancer la recherche
Recettes

Lancer la recherche
Accueil
Le menu du mois
Restaurants
Liens gastronomes
Les 10 derniéres recettes saisies

1484 RECETTES:
Aperitifs (102)
Entrée (425)
Poissons/Fruits de mers (196)
Viandes / Oeufs (324)
Legumes/accompagnement (74)
Plats Complet (192)
Fondue (11)
Desserts (419)
Sauces Salées (8)
Cremes Sucrées (4)
Petit Gateau Secs (8)
Pains (15)
Recettes de bases (pâtes à tarte...) (27)
Crêpes (15)
Coktail (10)

Toutes les recettes du site
Inscrivez-vous au bulletin mensuel

DIVERS:
Portail de mes sites




Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click
Pommes au four du poissonnier
Accueil du site simouncuisine
Merci de voter ici
Pour noter cette recette:
Note Actuelle :1.500000


Ingredients:
Pour 4 personnes
Préparation : 50 min
Cuisson : 1 h
8 pommes de terre
1 filet de haddock
2 encornets
250 gr de moules
1 poignée de pois gourmands
25 cl de lait
1 dl de vin blanc
4 c. à soupe de crème fraîche
40 gr de beurre
1 c. à soupe de cerfeuil
sel, poivre

Préparation :
Préchauffez le four à 240°C (th.8). Lavez les pommes de terre et placez-les sur la lèche-frite du four.
Laissez cuire 40 à 50 min. Mettez le filet de haddock dans un plat, arrosez-le du lait froid et laissez-le mariner 30 min. Nettoyez les encornets coupez-les en rondelles.
Grattez, lavez les moules et faites-les ouvrir dans le vin blanc, filtrez le jus et faites cuire les anneaux d'encornets dans ce jus.
Égouttez le haddock, faites bouillir le lait et laissez-le pocher à feu doux 10 min.
Pochez les pois gourmands 10 min à l'eau bouillante salée, passez-les sous l'eau froide, réchauffez.
Coupez le dessus des pommes de terre, évidez la chair à la cuillère et écrasez-la à la fourchette avec le beurre, la crème, le cerfeuil, le sel et le poivre.
Remplissez les pommes de terre de la purée obtenue, garnissez d'un peu de mélange des poissons, le reste à part. Servez avec les pois gourmands.

Truc du chef:
Servez avec un muscadet (blanc, Val de Loire)
Weborama, les meilleurs sites francophones